La Working Girl (femme active)

 

Metro – Boulot – Shopping .

Voici à quoi pourrait ressembler la journée d’une Working Girl* digne de ce nom.

Comment reconnait-on une Working Girl ? C’est une femme active, toujours en train de courir, avec ou sans talons.

Elle enchaîne les  rendez-vous professionnels et les meetings.

La WG gère son emploi du temps comme une pro. Toutes les minutes comptent because time is money.

Parfois, elle préfère aussi vivre des expériences clients sur le terrain (entendez par là : shopping).

Derrière chaque WG se cache une garde robe qui en dit long sur la personnalité de la propriétaire.

Unexpected est allé à la rencontre de 5 d’entre elles. RH, Assistante Manager ou ingénieure d’affaires, elles ont toutes joué le jeu en nous présentant leurs looks.

Mais avant de vous dévoiler les looks de nos WG préférées, Unexpected vous livre ci-dessous le récit d’une journée type d’une WG pas comme les autres.

La Journée d’une Working Girl 

« Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence »

07h: Réveil. Oui l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Réveillée comme une fleur, j’avale un grand verre d’eau puis je me motive pour une petite séance de gym grâce à gym direct replay histoire de garder la forme. Petite douche en chantant et toujours dans la bonne humeur.

Petit déjeuner équilibré, important pour affronter cette journée.

Puis arrive le moment fatidique : le choix de la tenue, et là, grosse hésitation, question existentielle : jupe ou pantalon ? Top ou chemisier ? Réflexion profonde devant l’armoire pendant 5 min, finalement j’opte pour un petit tailleur pantalon sexy …mais pas trop.

Merde il est déjà 8h…c’est l’heure de partir. Évidemment à peine sortie j’aperçois le bus de loin, faut absolument le rattraper. Perchée sur mes talons de 7 cm j’essaie tant bien que mal d’arriver à l’arrêt de bus, je me sens tellement sexy quand je cours, j’ai l’impression de ressembler à Pamela Anderson dans alerte à Malibu. Ouf le chauffeur a été sympa et m’a attendue, alors tout en essayant de récupérer mon souffle je lui fais mon plus beau sourire et me dirige vers le fond du bus. Trop fière d’avoir réussi ce challenge sportif. he he.

08h30 : Arrivée au boulot,  je suis la première arrivée, yes !

Check de l’agenda, enchaînement des entretiens d’embauche. Ce qui est bien dans mon métier c’est que c’est moi qui pose les questions.

Rencontre  de candidats aussi geek les uns que les autres, ils me parlent tous de .NET c#, de développement java.  Je ne pige pas tout mais je fais mine de comprendre en hochant la tête avant de placer mes questions préférées, le genre de questions qui donne l’impression de connaitre le sujet : « sinon, quels sont les Frameworks que vous connaissez ? » «Quelles sont les bases de données que vous utilisez ? »…la classe.

11h : Réunion avec le boss et la team, je ne peux m’empêcher de penser : « encore une réunion qui va déborder sur l’heure de déjeuner …

Heureusement que j’ai mon Smartphone pro, je peux checker de temps en temps mes mails et envoyer des sms pour l’afterwork de ce soir. Ça fait non seulement professionnel mais aussi la fille

O V E R B O O K E E

12h45 : Fin de la réunion. Déjeuner improvisé avec les collègues sympathiques  dans notre restaurant préféré, pour parler des autres collègues moins sympathiques. « Hey collègues on se calen-dej ? » une private joke entre nous, une expression qui comprend à la fois le mot calendrier et déjeuner …j’adore, j’adhère.

14h00 : Retour au boulot. Je sens que l’après-midi va être productive. Entretiens de recrutements. Phoning, envoies de mails, parfois les deux en même temps…

16h45 :  Petit creux. Ça tombe bien j’ai mon biscuit de Riz …j’essaie de me convaincre qu’il est humm trop bon, mais au fond je sais que ce serait encore mieux avec du Nutella.

18h00 : Dernier entretien candidat. Aussi l’heure de commencer à réfléchir sérieusement à l’afterwork,  en plus on est Jeudi.

L’afterwork :  lieu de pèlerinage de tous les Working Boys et les Working Girl de Panam, célibataires ou célibattantes comme le décrit si bien le mec de « Fauve ». Un petit texto aux copines pour la dernière confirmation,  tout ça pendant que mon dernier candidat de la journée me raconte comment il a réussi à faire la migration de données dans une data warehouse ce qui lui a permis

de fournir des requêtes et des rapports …

 

 

*Working Girl : Femme active



Vous l’aurez compris, le travail fait partie des valeurs clés de la Working Girl.

Work work work work work work encore et toujours comme nous suggère notre riri adorée (même si on doute quand même de la nature du travail à fournir, sacré Rihanna !).

Nos WG sont professionnelles, bosseuses et féminines (oui c’est possible) .

En effet, rester féminine tout en étant professionnelle est parfois un vrai challenge.

Unexpected a le plaisir de vous présenter 5 Jeunes femmes aux looks professionnels…mais pas trop.

WG N°1

Woudé la fonceuse. 30 ans, Assistante Manager, BNP Paribas.  

Asos Addict, globe trotteuse et surtout maman d’une petite merveille : Nina-Lou. 

Suivez la sur instagram @Mes_voyages_My Travels. Elle vous fera voyager avec ses beaux clichés d’endroits paradisiaques. 

received_10208314229508923

 

Le Look de Woudé

Chemise, Tommy Hilfiger

Jupe, Asos

Chaussures, Christian Louboutin

IMG_2226

IMG_2197 (2)

WG N°2

Naouel la mystérieuse . 31 ans, Consultante en Recrutement, Cabinet Pearl.

Missguided est sa marque préférée. 

Business Woman.

Working Girl

Le Look de Naouel

Chemisier, Zara

Pantalon, Missguided

Chaussures, Faith

Sac, Guess

Working girl no 2

Working girl no 2

WG N°3

Déborah, la femme moderne et indépendante. 29 ans, RH, American Express.

Première fan de Beyoncé. Créatrice de la page people « ohoh News » (suivez là sur Facebook pour être au courant de tous les petits potins de star)

working girl

Le Look de Déborah

Trench, Zara

Top, Mango

Chaussures, San Marina

Pantalon, Zara

 

working girl

WG N°4

Faina Energizer. Véritable pile électrique. Ingénieure d’affaires, Groupe Quantic.

Faïna rime avec Fashionista. Shooping addict, fan de friperie et de vintage.  Bloggeuse mode. Retrouvez Faïna sur tumblr.

Elle vous filera de bonnes adresses de boutiques de Friperie et Vintage de Paris.

Working girl

Le Look de Faïna

Veste, trouvée dans une friperie

Tee-shirt, H&M

Jupe, la boutique le Corner des créateurs

Sac, Marc Jacobs

Chaussures, Jonak

Collants, Calzedonia

Boucle d’oreilles, H&M

  Working girl

working girl

WG N°5

Maggy l’aventurière. Consultante en recrutement, Cabinet Pearl.

Zara addict, Globe trotteuse, Africa’s Lover, Créatrice d’Unexpected

Working girl

Le Look de Maggy

Chemisier, déniché dans une friperie (Kiloshop)

Jupe, Zara

Chaussures, New Look

working girl

Working Girl

Le défilé

Retrouvez dans cette vidéo les  5 looks présentés par nos WG

 

As-tu aimé ces looks ?

Unexpected te donne rendez-vous très bientôt pour une autre thématique Lookbook.

 

 

10 commentaires sur “La Working Girl (femme active)

  1. Vraiment plaisant à lire cet article, alliant sérieux et humour!! Cela donne une bonne dynamique.
    Heureusement que Rihanna est présente pour vous rappeler à l’ordre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *